Organisation de l'église (L')
Alfred Kuen

En savoir +

Comment Jacob devint Israël
Alfred Kuen

En savoir +

Où trouvez-vous le temps ?
Alfred Kuen

En savoir +

Christ revient (Le)
Alfred Kuen

En savoir +

Un temps pour perdre
Alfred Kuen

En savoir +

Si ton frère a péché
Alfred Kuen

En savoir +

Dons pour le service
Alfred Kuen

En savoir +

Je bâtirai mon Eglise
Alfred Kuen

En savoir +

 
Auteur:Alfred Kuen
Titre:Christ revient (Le)
Prix CHF:12.00
Disponibilité:Rupture de stock

Editeur:Emmaüs
Code article:EM-016
ISBN:978-2-8287-0059-3
Pages:80
Format:15x21





L'auteur explore les textes bibliques pour en dégager les certitudes au sujet du Retour du Christ; les passages qui font problème et des enseignements liés au Retour du Seigneur.

INTRODUCTION
Le tournant du deuxième au troisième millénaire et les profonds changements qui ont eu lieu au cours depuis quelques dizaines d'années ont ravivé l'intérêt de beaucoup de nos contemporains - et des chrétiens - pour ce qui se passera à la "fin des temps". Sommes-nous déjà dans ces "temps de la fin"? Qu'arrivera-t-il ensuite? Le mot Apocalypse apparaît souvent dans des publications qui n'ont rien de religieux. Des politiciens infiltrent dans leurs discours des périodes qui ne sont pas sans analogie avec celles des prophètes bibliques. Notre génération a vu s'écrouler l'optimisme général qui régnait encore il y a quelques décennies, où l'on croyait au progrès inévitable, aux conquêtes de la Science qui résoudrait peu à peu tous les problèmes de l'humanité (L'avenir de la Science d'Ernest Renan est bien loin!). Il en a été de même dans le camp chrétien (avec le postmillénarisme dominant). "Le cousin hérétique du christianisme, l'utopie marxiste, proposait une alternative séculière aux espérances chrétiennes. Il anticipait déjà la victoire du prolétariat comme apogée de la lutte des classes" (S.J. Grenz, 92 p. 21) .
Avec la mort du "cousin", la dernière alternative laïque d'un règne millénaire de bonheur pour ce monde s'est effondrée. Depuis le milieu du 20e siècle, l'atmosphère générale est, au contraire, au pessimisme. "Après le début de la seconde guerre mondiale, presque tous les chrétiens ayant quelque discernement ont finalement perdu la foi en un progrès de l'histoire qui serait voulu par Dieu", de sorte qu'une "attente de la venue rapide du Royaume de Dieu au cours de l'histoire humaine devint suspecte" (Klaus Koch, 72 pp. 67-68).
Ce pessimisme a encore été augmenté par la prise de conscience que les problèmes graves de l'humanité ne menaçaient pas seulement nos vies, mais jusqu'à l'existence de la vie sur terre. Notre génération a grandi avec la menace d'une guerre nucléaire, la possibilité d'une famine mondiale et tous les problèmes liés à la surpopulation de la planète. Les dernières décennies ont été marquées par des crises d'énergie, des crises financières, crises de santé et crises écologiques qui jettent leur ombre sur l'avenir de toute l'humanité et de la terre. La possibilité d'une catastrophe cosmique rentre dans les éventualités envisagées par le commun des mortels aujourd'hui. Il est fort possible que notre monde finisse dans un proche avenir. D'où: remise en question de la notion de progrès constant par la technologie et les acquis sociaux.
La vision biblique de la fin de l'histoire humaine n'est donc plus si éloignée de la mentalité "laïque" actuelle. "Pour la première fois dans l'histoire récente, nous avons le sentiment que notre civilisation est en train de chanceler au bord d'un précipice lorgnant dans l'abîme de l'autodestruction et du chaos" (S.J. Grenz, 92 p. 22).
Devant ces perspectives, l'une des conséquences est l'hésitation d'"introduire des enfants dans ce monde" (ce qui était la manière séculière de s'immortaliser); par conséquent, il ne reste plus que la jouissance de l'instant présent, de son petit monde privé.
Parallèlement à cette perte d'avenir, on constate une perte du passé, de la continuité historique. Nous assistons à ce que Christopher Lasch a appelé "la culture du narcissisme", "vivre pour le moment présent, pour son bien-être personnel, sa santé, sa sécurité psychique, est la passion prévalante: vivre pour soi-même, non pour vos prédécesseurs ou pour votre postérité" (Chr. Lasch, 78 p. 7). Cette nouvelle atmosphère lance un défi aux chrétiens. "L'annonce du Retour du Christ, qui suscitait encore il y a une génération à peine, un sourire condescendant parce que l'on croyait dans le progrès constant de l'humanité, est actuellement le seul espoir possible dans un monde qui désespère et qui est déconnecté du passé. Cependant, les chrétiens sont divisés dans leur attente du futur. Le point central de division est la signification du règne de mille ans qu'ils trouvent dans Apocalypse 20 et, par conséquent, dans leur attente d'un royaume millénial futur" (S.J. Grenz, 92 p. 24).
Beaucoup de chrétiens ont été déçus par des prédictions imprudentes d'événements divers par des prophètes improvisés, ou même l'annonce du Retour du Christ pour telle ou telle date, ou du moins dans telle décennie. De plus, ceux qui ont lu attentivement leur Bible ont remarqué des failles dans le système qui leur était proposé comme permettant d'harmoniser toutes les données eschatologiques. Alors s'est produit un phénomène de rejet: si l'interprétation des prophéties est une science si conjecturale dont l'impact sur la vie de tous les jours est si faible, à quoi bon y consacrer son temps? On verra bien lorsque les événements se produiront !
Mais peut-on écarter entièrement cette partie de l'enseignement biblique? Plus de 300 passages du Nouveau Testament parlent du Retour du Christ: cette espérance constituait donc un élément important de la prédication de l'Église primitive. Elle est liée à notre sanctification, notre service, notre vigilance quotidienne. Nous déséquilibrons le message biblique si nous en négligeons cet aspect. "Une foi en Christ sans l'attente de la parousie évoquerait l'image d'un escalier qui ne conduirait nulle part et se terminerait dans le vide" (E. Brunner, 60 p. 484).

Fermer la fenêtre
Voir la table des matières

Table des matières

Introduction
Certitudes et problèmes
Y aura-t-il plusieurs retours du christ?
L’église sera-t-elle enlevée avant ou après la grande tribulation?
Pourquoi le christ doit-il revenir?
Ce que nous apporte l’attente du retour du christ
«Notre bienheureuse espérance»

Fermer la fenêtre

Nous informons les personnes domiciliées en hors Suisse, que les commandes doivent être uniquement effectuées auprès de nos diffuseurs exclusifs.
Lire nos conditions de vente

Vous pouvez également vous procurer ces ouvrages auprès de votre librairie chrétienne habituelle.